9 avril 01

1°) Sur le câble, Ciné-Classics, ne ratez pas Jack l'éventreur avec Georges Sanders et Laird Cregar, film jamais diffusé en France The Lodger de John Brahm . Cette diffusion évenementielle, qui s'est produite grâce à la demande de plusieurs d'entre vous sur le câble, a été signalée dans la presse (Le parisien du 26 mars)

Résumé :
Jack l'eventreur (vo) (Etats-unis 1944)

Drame de John Brahm (Etats-Unis - 1944) avec Merle Oberon, Laird Cregar, George Sanders. Alors que le quartier de Whitechapel vit dans la terreur de l'Eventreur, un homme un peu étrange demande à louer une chambre chez les Burton. L'homme se dit médecin. Bientôt, ses logeurs lui présentent leur nièce.

Critique ciné : Troisième version de The Lodger, écrit par Marie Belloc-Lowndes et porté à l'écran en 1936 par Alfred Hitchcock. Le film de John Brahm se démarque en dévoilant très tôt l'identité du meurtrier pour mieux en explorer les méandres psychologiques. Et la réussite, bizarrement, est au rendez-vous. La composition de Laird Cregar est tout simplement exceptionnelle. On ne profitera pas longtemps de cet acteur de 28ans qui en fait bien 15 de plus. Bouffi, complexé par son physique, il mourra d'un excès ... de régime... un an plus tard. Il n'en demeure pas moins que cet acteur épaissit considérablement le personnage du film qui sinon serait raté !!! Le visage impassible de Jack, presque un visage de cire, sans expression, derrière lequel perce un regard dur, reste inquiétant.


2 °) Du nouveau De l'Enfer, From Hell, dernier film des Frères Hughes, avec Johnny Depp...

3°) La fantastique histoire du Prisonnier 1167, un suspect considéré comme Jack l'éventreur, interné... parce que trop probablement coupable ... !!! Peut-être connaîtrez-vous la véritable identité de Jack l'éventreur... ha ha


13 mars 2001

Compte rendu du feuilleton L'ïle Fantastique : M. Rorke sera aux prises avec Jack l'éventreur

Ne ratez pas !!!
sur M6 : le 7 avril 2001

L'épisode de Sliders "un monde de stress" : où Sherlock Holmes va poursuivre Jack l'éventreur http://jackleventreur.free.fr/Films/murder.htm pour lire la fiche

Lisez Un communiqué du Cloak and Dagger Club,

Chapeau melon et bottes de cuir : suivez sur Série Club les épisodes de la 6e saison, pour voir l'épisode Brouillard (n°25) relatif à Jack l'éventreur, les épisodes sont diffusés dans le désordre, donc à suivre...

Communiqué

Chaque mois a lieu à Londres une réunion des membres du Cloak and Dagger Club, si vous souhaitez y participer -gratuitement- contactez-les ! Vous pourrez y connaître les dernières trouvailles sur le sujet.

Une assemblée est prévue début octobre... les plus grands experts y donneront des conférences, en anglais...

Vendredit 19 janvier
Quelques améliorations... prochainement une rubrique plus importante sur la police.. lisez les ajouts sur Abberline...

Samedi 6 janvier
Pour ceux qui ont Ciné Cinéma vous pourrez voir ou revoir WHISHMASTER, dans ce film figure une courte scène où les héros sont confrontés un court instant à un individu tout en noir avec chapeau claque, l'aspect effrayant ne dit encore rien jusqu'au moment où l'homme sort un couteau de chirurgie d'une malette noire, l'Eventreur tente encore de grapper..

Dimanche 17 décembre 2000

A suivre sur la chaîne du câble CINEFAZ, passe actuellement le film SHERLOCK HOLMES CONTRE JACK L'EVENTREUR :
une intrigue bien menée au suspense hâletant où la présence du célèbre Profileur ajoute à la qualité de l'oeuvre. On n'attend pas sans fin un tueur tapis dans l'ombre et l'esprit didactique de Sherlock laisse au spectateur un certain confort au spectateur... à suivre absolument...


Dimanche 19 novembre

Courrier des lecteurs pour les curieux
Bonjour ! Félicitations pour votre site, à la fois clair et instructif...J'ai lu avec beaucoup d'intérêt le livre de Shirley Harrison "Le journal de Jack l'Eventreur", il y a quelques années, et je dois dire que j'ai acquis
une conviction assez forte concernant la culpabilité de J. Maybrick, sous réserve, bien entendu, que son journal soit authentique...A cet égard, j'ai été surpris du peu d'écho qu'a eu ce livre dans la presse générale, en France... Savez-vous ce qui a gêné son authentification ? L'expertise des faux carnets d'Hitler, si je me souviens bien n'avait pas demandé autant de temps...Y aurait-il un désintérêt pour l'Eventreur ? Est-ce la raison pour laquelle si peu d'ouvrages anglais ont été traduits ? Avez-vous remarqué la troublante ressemblance physique entre les deux premières "grandes" victimes (Mary Ann Nichols et Annie Chapman) et Mme Florence Maybrick, objet de la jalousie obsessionnelle et meutrière de son mari...? La présence du F et du M sur un mur de la chambre de Mary J. Kelly (dont vous avez fait un fond d'écran...!) est aussi un indice troublant... non ? Ces meurtres en série serait ainsi la répétition sanglante du crime de la femme infidèle que la morale bourgeoise (victorienne) réprouvait... A la limite, l'assassinat de prostituées pouvait apparaître (pour cette bourgeoisie) comme un moindre mal, et, pour un cerveau malade, comme une oeuvre d'assainissement social...Merci de bien vouloir m'inscrire à votre mailing list. / Jean-Marc Lefebvre /angelfever@***********

22 octobre
Rien à voir avec Jack l'éventreur, mais j'éprouvais le besoin de faire le point sur ce thème d'Amityville, la Maison du Diable, suite aux questions de plusieurs internautes...
19 octobre
Un petit laïus sur la page suspect pour vous aider à y voir plus clair...

16 octobre1888: l'innocence de John Langan est vérifié par la police.

le 16 octobre1888: George Lusk reçoit un paquet renfermant la lettre "From Hell" et la moitié d'un rein, supposément venant du corps de Catherine Eddowes.

16 octobre 1888: Roslyn D'Onston Stephenson écrit à la police de la City de Londres police pour leur dire que l'auteur du graffiti de Goulston Street est un français


8 octobre
Ce jour le 8 octobre1888, Catherine Eddowes fut ensevelie dans une fosse commune du cimetière de la Ville de Londres à Ilford
Glissez un peu avec les Sliders


7 octobre
bientôt sur le câble sera diffusé le film l'Etrangleur de Boston, avec Tony Curtis, à ne pas rater !!

3 octobre
Pour les curieux qui veulent jeter un coup d'oeil dans le calendrier de l'époque


Nuit du 29 au 30 septembre 1888

Cette nuit cela fera 112 ans que survînt la double nuit sanglante de Jack l'éventreur...
Celle de Catherine Eddowes et Elizabeth Stride

Retournez dans la rubrique Filmo' pour voir l'extrait des premières minutes du film de Wickes sur Jack l'évenreur (l'ensemble a été allégé)

Dimanche 24 septembre
un peu de bibliographie,
(c'est le début, la rubrique s'enrichira au gré des jours)

Samedi 23 septembre
vous l'avez tous remarqué, une nouvelle page d'accueil, plus noire et proche de la réalité macabre de l'histoire, l'orgue limonaire qui existait à cette époque nous plonge plus réalistement dans le mystère... bouh !!!! Manque plus que le fantôme de l'Eventreur... ah ah ah

Lundi 18 septembre

De nouvelles victimes de l'éventreur, ou du moins quelques nouvelles fiches, Tabram, Millwood, ...

Dimanche 17 septembre - 15h16

Pour les gens qui s'embête chez eux, un petit tour aux musées londoniens sur le sujet Musées nouvelle rubrique de la page de menu.

Dimanche 17

Allez faire un tour du côté du 29 Hanbury street, vous verrez le lieu reconstitué en ayant l'impression d'être là face au tueur, quelques minutes avant que Annie Chapman trépasse. Derrière elle, un témoin dira avoir entendu un cri :"Non !" puis un bruit sourd tomber parterre.

 

Samedi 16 Septembre

Si vous voulez en savoir plus sur les témoins, je vous conseille le site d'un australien, dans sa rubirque 2D Animations, vous aurez la possibilité de revivre sur un plan les témoins des différents meurtres, trés instructif : cliquez pour voir Casebook-productions


Lundi 11 septembre
de nouvelles fiches à voir dans la rubrique
Films

Samedi 9 septembre
Superbe loupé, vous l'aurez vu comme moi des programmateurs de Cinéclassics qui ont passé des extraits du film avec George Sanders, le Jack l'éventreur de John BRAHM en annonce, puis diffusé le film de R.S. BAKER. Regrettable erreur de programmation ! A suivre...

Vendredi 8 septembre
!!!

Mort d' Annie Chapman
Allez faire un tour du côté du 29 Hanbury street, vous verrez le lieu reconstitué en ayant l'impression d'être là face au tueur, quelques minutes avant que Annie Chapman trépasse. Derrière elle, un témoin dira avoir entendu un cri :"Non !" puis un bruit sourd tomber parterre.

Ce soir ne ratez pas le Jack l'éventreur de Brahm sur Ciné classics à 23h35. Comme dirait J.F. AVERTY, à vos "caffettes". Vous pouvez lire la fiche technique ci-dessous :

The Lodger (Le locataire) de John Brahm (1943-44)

Du nouveau du côté de la fiche de Chapman, un plan du lieu avec les emplacements des témoins.



Samedi 2 septembre et dimanche 3 septembre

De nouvelles fiches de films
The Lodger d'Hitchcock (1926),La véritable histoire de Jack l'Eventreur (1958), La fille de Jack l'éventreur de Peter Sasdy (1983) , Meurtre par décret (1978) et des nouvelles de l'acteur Brad Pitt pour ceux qui aiment, un projet de Film avec Brad Pitt l'éventreur (2000)


Jeudi 31 août 2000

Aujourd'hui, ça fera 112ans que l'éventreur devînt célèbre en assassinant "Polly" Nichols aussi connue comme Mary Ann Nichols.

Mercredi 30 août 2000

Dernière fiche sur le téléfilm de David WICKES sorti en 1984 que l'on a pu voir la première fois en France dans les années 90, prenez connaissance avec La véritable histoire de Jack l'éventreur de David Wickes.


Lundi 28 août 2000

Dernières nouvelles du petit écran, si vous avez la chaîne Ciné Classics ne ratez pas le 8 septembre à 23h35 le film de John Brahm sur Jack l'éventreur, ce film est programmé dans le cadre d'une rétrospective sur l'acteur anglais George Sanders.

Pour en savoir plus, la fiche technique est disponible plus bas...

 

Vendredi 18 août 2000

Plusieurs améliorations, rubriques Détectives, Presse,

La surprise, quelques minutes d'un film sur Jack l'éventreur pour vous mettre dans l'ambiance

conseillé de le lancer si vous avez un modem flash sinon avec la méthode habituelle c'est plutôt long...

Bon surf sur le site de Jack l'éventreur

TCM (câble Noos)

 

SHERLOCK HOLMES CONTRE JACK L'EVENTREUR

de James Hills - titre original : A study in terror.

1965 - 1 h 25 - Grande-Bretagne - couleur - VF

Scénario de Donald et Derek FORD

Autre film rare qui passera fin juin sur TCM,

 

Le film estimé violent à sa sortie était interdit au moins de 13 ans.

avec John Neville (Sherlock Holmes), Donald Houston (Watson) et dans le rôle de l'Eventreur... Vous le verrez bien... je ne vais pas vous gâcher le plaisir avant la lettre.

16 juillet 2000

Nouvelles fiches du quartier de Whitechapel : consultez Hanbury Street, Bucks'row, Miller's court et Spitalfields

14 juillet 2000

Du nouveau du côté de Whitechapel, Berner Street et Mitre Square peuvent être consultés. Vous pourrez ainsi mieux vous familiariser avec les lieux sans avoir à vous y rendre.

23 juin 2000

La Fiche descriptive d'une nouvelle victime, Emma Smith est maintenant disponible.

Juin 2000
Actuellement Cinéfil diffuse un film d'épouvante de Robert Wise (réalisateur des années 50 qui fera la 1ère version de Hantise (en anglais The Haunting)) avec Boris Karloff. L'histoire est tirée d'un fait divers macabre qui se produisit quelques années avant les crimes de Jack l'Eventreur. L'histoire rapportait le cas de médecins qui s'étaient rendus coupables de meurtres de prostituées et du traffic de leurs cadavres pour les recherches de la médecine.

Un must à voir absolument !!



sur la chaine TCM pour les veinards qui ont le câble ou le satellite

JACK L'ÉVENTREUR de John Brahm

1943 - 1h24 - USA - VO ("The Lodger") scénario : Barre Lyndon, d'après Marie Belloc photographie : Lucien Ballard - Musique : Hugo Friedhofer producteur : 20th Century Fox

avec : Merle Oberon, George Sanders, Laird Cregar, sir Cedric Hardwicke, Sarah Allgood *** (M)

Trois bonnes raisons de ne pas le rater, d'abord sa diffusion est extrêmement rare (en plus en VO), ensuite il y a l'interprétation hallucinante de Laird Cregar, acteur dont on ne pourra pas profiter longtemps (il meurt peu après le tournage), enfin il y a l'ambiance, incroyable, prenante, étouffante, parfaite pour l'histoire du serial killer le plus célèbre. Le plus difficile quand on souhaite raconter l'histoire de Jack the Ripper c'est de trouver un design au film, il faut qu'il soit différent des autres adaptations, mais qu'il montre sans erreur London by night. Ici par rapport à Hitchcock, Brahm souligne les décors de manière encore plus expressionniste (il peut remercier Lucien Ballard pour la photo magnifique), de plus Laird Cregar interprète son personnage un peu à la manière du muet, très expressif. Un film parfois un peu trop facile (aucun risque n'est pris par rapport à l'histoire originale) mais dans l'ensemble très réussi.

 

TCM le 24 juin à 22 h 30

 SHERLOCK HOLMES CONTRE JACK L'EVENTREUR

de James Hills - titre original : A study in terror. 1965 - 1 h 25 - Grande-Bretagne - couleur - VF Scénario de Donald et Derek FORD Autre film rare qui passera fin juin sur TMC,

 Le film estimé violent à sa sortie était interdit au moins de 13 ans. avec John Neville (Sherlock Holmes), Donald Houston (Watson) et dans le rôle de l'Eventreur... Vous le verrez bien... je ne vais pas vous gâcher le plaisir avant la lettre.

Dimanche 26/06/2000 00h25

JACK L'ÉVENTREUR

de John Brahm

1943 - 1h24 - USA - VO ("The Lodger" = le locataitre, voir fiche sur les suspects)

scénario : Barre Lyndon, d'après Marie Belloc

photographie : Lucien Ballard

musique : Hugo Friedhofer

producteur : 20th Century Fox

avec : Merle Oberon, George Sanders, Laird Cregar, sir Cedric Hardwicke, Sarah Allgood

Sinopsys : Un meurtrier mutile avec une dexterité de chirurgien les femmes du quartier de Whitechapel. Mr Slade, qui se dit médecin, est soupçonné par sa logeuse. La nièce de cette dernière, danseuse, invite Slade à son spectacle. Ne supportant pas de la voir se dénuder, il tente de la tuer, mais la police intervient.

Critique du film :

Beaucoup de têtes connues que vous avez déjà vues dans d'autres films. La thèse reprise est celle du locataire meurtrier. Le tout est bien éloigné de la vérité mais proposait à l'époque de la guerre un moment de suspense comme on le prisait alors.

Trois bonnes raisons de ne pas le rater, d'abord sa diffusion est extrêmement rare (en plus en VO), ensuite il y a l'interprétation hallucinante de Laird Cregar, acteur dont on ne pourra pas profiter longtemps (il meurt peu après le tournage), enfin il y a l'ambiance, incroyable, prenante, étouffante, parfaite pour l'histoire du serial killer le plus célèbre. Le plus difficile quand on souhaite raconter l'histoire de Jack the Ripper c'est de trouver un design au film, il faut qu'il soit différent des autres adaptations, mais qu'il montre sans erreur London by night. Ici par rapport à Hitchcock (The Lodger, film muet), M. Brahm souligne les décors de manière encore plus expressionniste (il peut remercier Lucien Ballard pour la photo magnifique), de plus Laird Cregar interprète son personnage un peu à la manière du muet, très expressif. Un film parfois un peu trop facile (aucun risque n'est pris par rapport à l'histoire originale) mais dans l'ensemble très réussi.

 

<

Copyright . JACK L'EVENTREUR. 2000. Tout droits réservés.All rights reserved.

[ Envoi d'Email ]
son personnage un peu à la manière du muet, très expressif. Un film parfois un peu trop facile (aucun risque n'est pris par rapport à l'histoire originale) mais dans l'ensemble très réussi.

 

<

Copyright . JACK L'EVENTREUR. 2000. Tout droits réservés.All rights reserved.

[ Envoi d'Email ]